Votre recherche



166 J Fonds Oudard

Sommaire

Cote 166 J 1 - 166 J 1881 1924-1995

 

Description physique : 144,6 m.l.

Biographie ou Histoire
Paul Oudard
Né en 1894 à Lons-Le-Saulnier, il réalise ses études au lycée Rouget de Lisle. Il effectue des études d'ingénieur à l'Ecole des travaux publics à Paris dont il sort avec le diplôme d'ingénieur et où il fait la connaissance d'hommes comme Legay et Pouyssegur qu'il aura le plaisir de retrouver à Belfort en 1922, date à laquelle il ouvre un cabinet d'architecte.
A la déclaration de guerre, engagé comme volontaire dans l'aviation à l'âge de 18 ans, il est affecté comme pilote de chasse à l'escadrille Nieuport 63 en mai 1915. Titulaire de cinq victoires homologuées, il se voit décerner la Croix de guerre. En 1917, il est abattu au dessus des lignes allemandes. Jusqu'à la fin de sa vie Paul Oudard reste un passionné d'aviation et fait passer leur brevet de pilote à bon nombre de Belfortains. Il a aussi comme violons d'Ingres la peinture et la pêche (article nécrologique de l'Est Républicain du 28 nov 1969).
En 1951, Paul Oudard achète la villa Devantoy, 14 rue Marceau, qui devient son cabinet.
Ses qualités lui vaudront d'être choisi comme architecte départemental, architecte de la Chambre de commerce et de l'Office des HLM.
On doit notamment à Paul Oudard, le groupe scolaire des Barres, le foyer culturel de la Pépinière et plusieurs immeubles des Résidences. Il a participé à la reconstruction des cités Béchaud et de la Pépinière. A son départ à la retraite, il remet la direction de son agence à son fils Georges.

Quelques Réalisations :
Paul Oudard a réalisé la station Arex faubourg de Montbéliard, La Maison de la Bière avenue Jean-Jaurès, l'école d'Héricourt, l'école des Barres ; ou encore les villas de Tournesac rue Plumeré et Lorach.

Georges Oudard
Vers 1949-1950, Georges Oudard est élève dans une école d'architecture comme en attestent ses dessins d'élève.
Devenu architecte en 1960, Georges rejoint son père en 1969 au sein du cabinet qui devient un des plus importants de Belfort : celui-ci compte trois employés en 1962, huit en 1970.
En 1971, deux ans après la mort de son père, Georges Oudard s'associe à Norbert Prévôt ; le cabinet emploie alors 12 personnes en 1974.

Vers 1997, Thiery Lorach rejoint le cabinet Oudard-Prévôt. Le cabinet devient celui de M. Lorach. La villa de la rue Marceau, abandonnée, est finalement rasée en 2000 pour permettre la construction un immeuble de standing. L'agence d'architecture est transférée à Essert.

Georges Oudard, très prolifique, s'illustre notamment par la construction d'une tour de dix-huit étages rectangulaire aux Résidences, ou du centre de formation de la Chambre de commerce, l'ESTA dont les formes arrondies, bleues et vitrées forment une transition entre le marché Fréry et la Chambre de Commerce. On lui doit aussi le centre culturel des Résidences, la gendarmerie, la direction de l'Equipement, l'inspection académique, le centre Benoît Frachon ou la dépôt de la CTRB (compagnie de transports de la région de Belfort) de Danjoutin.

Histoire de la conservation
En 2011, suite à un contact avec Georges Oudard, les Archives départementales prennent connaissance du fonds qui est conservé chez Thierry Lorach, architecte à Essert (une première période l'abandon, les dossiers sont déménagés de la rue Marceau à Essert. Ces documents conditionnés en boites d'archives et en caisses de déménagement, n'ont pas trop soufferts des infiltrations d'eau).
Le fonds objet d'une donation de la part de Thierry est pris en charge en juillet 2011.

Modalités d'entrée
Don de M. Thierry Lorach en 2011.

Présentation du contenu
Contenu du fonds

Quelques gros dossiers font défaut, notamment celui de l'école du Mont dont il ne reste que quelques plans. A signaler aussi les dossiers manquants sur les deux belles villas Tournesac et Lorach réalisées dans les années 30.

Lors du classement, il apparaît que les dossiers antérieurs à la Seconde Guerre mondiale ont été sévèrement triés : il ne reste le plus souvent que les seuls plans. Factures, marchés et correspondances ont été éliminé.

Les dossiers plus récents (1945-1990) comportent également des lacunes (plans sur calques, esquisses et avant projets font le plus souvent défaut). La plupart des dossiers comprennent les pièces de marché, les tirages de plans et la correspondance.



Intérêt du fonds

Si Paul Oudard laisse quelques belles réalisations de style « Art déco » à Belfort, c'est principalement pendant les Trente Glorieuses que le cabinet d'architectes réalise le plus grand nombre de constructions.

Tours et barres HLM des périphéries urbaines mettent fin à la crise du logement dans les années 60, apportant le confort aux classes moyennes et ouvrières.

Les immeubles collectifs, insérés dans le tissu urbain plus ancien, répondent à des commandes de société civiles immobilières et ont été revendus à la découpe.

On signalera le nombre important d'agences bancaires aménagées par Georges Oudard.

En tant qu'architecte départemental, on doit à Georges Oudard la configuration actuelle de la cité administrative comprenant la direction des services de l'Education nationale et l'ensemble crèche-archives, ou encore de nombreuses gendarmeries du Territoire.

Il s'agit donc d'un des cabinets belfortains les plus productifs de la grande période de prospérité comprise entre 1947 et 1975.

Conditions d'accès
Fonds librement communicable et reproductible possible selon l'état matériel.

Documents en relation
sources complémentaires

Archives du Territoire de Belfort

2 O 10/ 24 Dossier de construction de l'école des Barres

Versements de la Direction départementale de l'équipement.
18 W Permis de construire (1946-1967).

SODEB (Société d'équipement de Belfort)
1123 W ZAC Gérard (1970-1983), ZUP avenue d'Altkirch (1965-1984)

Verments des HLM
1269 W Constructions, réhabilitations (1922-1989).
1274 W Constructions, réhabilitations (1922-1988).
1334 W Contructions, réhabilitations (1953-1996).
1343 W Réhabilitations (1969-1993).
1375 W Réhabilitations (1961-1992).
1401 W Réhabilitations (1977-1993).


Archives privées d'architectes et d'entrepreneurs
38 J Fonds de l'entrepreneur Tournesac (1883-1981).
44 J Fonds Stoskopf (vers 1950-1970)
55 J Atelier du square (1978-1986).
171 J Fonds Giroud (1925-2000).

Fonds photographiques
51 Fi Fonds Drouin : un reportage illustre les constructions de M. Oudard des années 1930.

Bibliographie
BURCKLEN (Didier), VITOUX (Marie-Claire), SAINT-DIZIER (Pierre-Roland), Des hommes et des tours : les Côteaux-Mulhouse, 1960-2010, Nancy, Editions Place Stanislas, 2010.

BUTLER (Rémy), NOISETTE (Patrice), Le logement social en France. 1815-1981, Paris, Maspéro, 1983.

DUFFAUX (Frédéric), FOURCAUT (Annie) (dir.), Le Monde des grands ensembles, Grane, Créaphis, 2004

KOPP (Anatole), L'architecture de la reconstruction en France, Paris, Ed. du Moniteur, 1982.

LOYER (François), Histoire de l'archtitecture française (Tome 3). De la Révolution à nos jours, Paris, éditions Mengès, 1999.

MONNIER (Gérard), KLEIN (Richard) (dir.), Les années ZUP. Architectures de la croissance, 1960-1973, Paris, Picard, 2002.

RONCAYOLO (Marcel) (dir.), La ville aujourd'hui : mutations urbaines, décentralisation et crise du Citadin, Histoire de la France urbaine, T. V, Paris, Le Seuil, Coll. Point Histoire, 2001.

TELLIER (Thiebault), Le temps des HLM 1945-1975 : la saga des Trente Glorieuses, Paris, Editions Autrement, 2007.

THOMAS (François), BLANC (Jean-Noel), BONILLA (Mario), Les grands ensembles. Une histoire qui continue& , Saint-Etienne, publication de l'université de Saint-Etienne, 2003.

Ouvrages locaux

VILLE de BELFORT, Mémoire et quartier : les Glacis du Château, catalogue d'exposition, sans date.

DEZERT (Bernard), La croissance industrielle et urbaine de la porte d'Alsace, Paris, SEDES, 1969.

SA Coopérative d'HLM de Belfort et du Territoire, Un demi siècle d'efforts au service du logement social 1912-1962, 1962 (58 D 14)

MOUGIN (Jacques), BARTH (David), De l'Office d'habitation à bon marché à Territoire habitat : 90 ans de constructions de l'outil public du département du Territoire de Belfort, Belfort, Territoire Habitat, 2011 (A 2738)

POTHUS (Bernard), VACELET (Marie-Antoinette), L'évolution urbaine de Belfort et les équipements culturels de 1871 à 1982, publié sous les auspices du Conseil munucipal de Belfort et du Conseil général du département, 1983.

SCHOULER (Geroges), FILBERT (Pierre), Géographie du Territoire de Belfort, Belfort, 2e édition, OCCE, 1979.

Belfort, 10 ans réalisations municipales de 1945 à 1959, Belfort, Ville de Belfort, 1959 (Delta 2439)