Votre recherche



Série B. Juridictions de l'Ancien Régime

Seigneurie de Grandvillars

    Cote 17 B 1 à 17 B 163, 12 B 87 1611-1791

    Biographie ou Histoire
    Pendant la période autrichienne, la seigneurie de Grandvillars comprend Grandvillars, Morvillars, Thiancourt, Méziré, et appartient suite à un achat en 1624, à la famille d’Andlau déjà seigneurs de Morvillars. Cette dernière se maintient après la conquête française, mais la couronne de France reprend la créance des Andlau envers la Maison d’Autriche (l’achat de 1624 n’est toujours pas payé en entier). Ne pouvant payer les 50 000 florins réclamés, ceux-ci se séparent de la seigneurie de Grandvillars Thiancourt qui devient propriété du roi (Les Andlau conservent leur fief de Morvillars Méziré). Deux ans plus tard, en 1672, le roi Louis XIV vend à Gaspard Barbaud la seigneurie de Grandvillars Thiancourt (en même temps Barbaud achète celle de Florimont à l’intendant d’Alsace).
    En 1708, la seigneurie est rachetée par Pierre de la Bassinière, seigneur de Morvillars de par son mariage en 1692 avec mademoiselle de Cointet de Filain, fille du seigneur de Morvillars.
    Pierre de la Bassinière meurt en 1724, laissant un fils, Jean-Pierre François (seigneur de Grandvillars, où il habite jusqu’à sa mort en 1747), et quatre filles, dont Marie Claire qui épouse en 1715 le comte de Barbavara (Thiancourt est alors donné comme dote), Marie Françoise Elisabeth épouse Louis de Roll (en 1718) et Marie Louise épouse de Claude François comte de Lavier (en 1718).
    Jean-Pierre François laisse trois descendants, dont Charles, Suzanne Geneviève épouse Vidampierre et Jeanne Octavie épouse de Pra Peseux. A la mort de Charles à la bataille de Hameln (en 1758), les deux sœurs se partagent la seigneurie : madame de Vidampierre conserve la partie de Morvillars Méziré et madame de Pra Peseux celle de Grandvillars (acte notarié du tabellion de Grandvillars, du 27 janvier 1759). Grandvillars appartient à la famille de Peseux jusqu’à la Révolution.