Votre recherche



2 E. Notariat

Tabellionné de la seigneurie de Morvillars (1693-1785)

    Cote 2 E /533-535  

    Historique de la seigneurie :
    Son histoire se confond avec celle la seigneurie de Grandvillars, dont fait partie Morvillars depuis le milieu du XIV siècle.
    A la période française, les domaines de Grandvillars, Thiancourt et Morvillars sont toujours unis en la personne de Gaspard Barbaud suite à l’achat en 1672 de Grandvillars et en 1679 de Morvillars. Le tout est racheté par Pierre de la Bassinière après la mort Gaspard de Barbaud, en 1708. Au partage de 1759 (en 1758, mort de M de la Bassinière fils), les deux fiefs sont séparés ; les deux sœurs nées de la Bassinière se partagent la seigneurie : madame de Vidampierre conserve la partie de Morvillars Méziré et madame de Pra Peseux celle de Grandvillars (acte notarié du tabellion de Grandvillars, du 27 janvier 1759). Cette même année, M. de Vidampierre se sépare de ces propriétés au profit de François Bernardin Noblat. Dès lors, une rivalité oppose les familles Noblat, seigneurs de Morvillars et de Pra Peseux seigneurs de Grandvillars, qui ont chacune des établissements métallurgiques. Jusqu’à la Révolution, le fief de Morvillars (et ses usines) demeure aux mains de la maison Noblat.

    Bibliographie
    COLNEY (Michel),
    La mémoire d’un village. Grandvillars
    , France Régions, 1991.

    LAMARD (Pierre),
    De la forge à la société holding VIellard-Migeon et Cie
    , Polytechnica, 1996)
  • Jean George FLOSTAT (1693-16 mai 1699)
  • P. LOVIN (25 avril 1700-1747)
  • REISET (1660-1766), MOISSONNIER (1772-1785)